16 juin 2021
sport auto

Les conseils pour se lancer dans le sport automobile

Le sport automobile, qu’on l’exerce en tant que professionnel ou comme loisir, est une discipline qui attire beaucoup de personnes de tous âges. Par où commencer si l’on souhaite se lancer ? Voici nos conseils.

Effectuer un stage automobile

Avant de se lancer dans quoi que ce soit, il est toujours conseillé de se former pour savoir où l’on va. Effectuer un stage automobile vous permettra d’être immédiatement en immersion dans la discipline, de découvrir les sensations et de savoir si vous souhaitez vraiment vous lancer.

S’entraîner

Une fois le stage effectué, le travail n’est pas terminé. Si vous souhaitez continuer dans le sport automobile, il faudra vous entraîner ! Plus vous roulerez, plus vous serez à l’aise et plus vous gagnerez en expérience. Un bon moyen de s’entraîner, en dehors des stages de conduite, est de réaliser une session avec un pilote de course professionnel. Celui-ci vous donnera des conseils, mais aussi des critiques constructives qui vous permettront d’avancer. Ainsi, vous éviterez de gaspiller votre budget et votre temps avec des erreurs de débutants qu’il sera plus difficile de rattraper après…

Bien choisir sa catégorie de course automobile

Le choix de la bonne catégorie de course automobile est important. Si vous savez dans quelle discipline vous souhaitez exercer (slalom, rallye, circuit, etc.) vous avez encore votre catégorie de course automobile (monoplace, GT…). Le choix de votre catégorie de course dépendra aussi de votre budget : par exemple, le monoplace est la catégorie qui demande le budget le plus important.

Faire homologuer sa voiture et demander sa licence

Pour vous lancer officiellement, vous avez deux choses à faire :

  • Prendre une licence à la FFSA : cette licence vous permettra de rouler légalement sur circuit. Elle devra être précédée d’une visite médicale chez un médecin spécialisé. Elle dépendra de votre âge et de la catégorie de course automobile choisie ;
  • Faire homologuer sa voiture auprès d’un commissaire technique FFSA : cette homologation se fait sur rendez-vous ou sur une épreuve. Vous devrez fournir votre fiche d’homologation du véhicule pour recevoir en échange votre passeport technique.

Attention, ces deux étapes sont payantes. Assurez-vous donc d’avoir bien le budget disponible pour vous lancer dans le sport automobile avant de l’officialiser !

Vous trouverez plus d’infos sur le sport automobile sur cette page : https://www.legrand-bretagne-auto.fr/.