29 novembre 2020
juriste d'assurance

Les descriptifs du métier d’un juriste d’assurance

Il faut dire que le juriste d’assurance est un personnel polyvalent. Susceptible d’intervenir à plusieurs stades de la vie des contrats d’assurance, un juriste d’assurance propose des conseils juridiques. Découvrez les descriptifs du métier d’un juriste d’assurance.

Les fonctions principales d’un juriste d’assurance

A priori, un juriste d’assurance veille toujours au respect du droit dans la réalisation des tâches qui lui sont confiées. En fait, il valide divers dossiers juridiques traitant de l’élaboration des contrats d’assurances jusqu’ à la gestion des sinistres. Étant un gestionnaire des contentieux, il intervient en jouant le rôle d’interface entre le client et l’assureur. Curieux sur le métier du juriste d’assurance ? N’hésitez pas à consulter le site droitenenfer.com pour avoir un peu plus d’idée là-dessous. En gros, un juriste d’assurance est un expert qui se charge principalement d’étudier des projets de contrat d’assurance. À cet effet, il garantit la validité des produits et opérations d’assurance.

Un juriste d’assurance s’occupe également du suivi de la gestion des sinistres et d’instruire les dossiers en contentieux. En plus, il apporte un conseil auprès des directions de l’entreprise sur l’analyse et la prévention des risques et assure une veille sur l’évolution de la législation des opérations d’assurance et des jurisprudences, etc.

Les domaines d’intervention d’un juriste d’assurance

Nommé autrement juriste en assurances ou juriste contentieux, le juriste d’assurance peut exercer dans plusieurs domaines. Il peut devenir responsable juridique au bout de quelques années d’expérience, en se chargeant de mission juridique ou d’auditeur technique. Ou encore, il peut travailler en tant que juriste dans une entreprise de réassurance ou dans un cabinet de courtage.

Ceci dit, ses recruteurs sont un groupe ayant une branche assurance : une compagnie d’assurances, de mutuelles assurances, de réassurances, en cabinets d’experts d’assurances ou en cabinets d’avocats. En outre, un juriste contentieux peut exercer la profession d’avocat ou de magistrat après plusieurs années d’expérience. Et ceci selon ses diplômes et ses compétences.

Qualités d’un juriste d’assurance professionnel

Un spécialiste en droit des assurances est une personne compétente. Notamment, afin d’être capable de réaliser toutes les tâches qui lui seront assignées, le juriste doit avoir une connaissance approfondie du droit. De plus, la rigueur devrait être un atout qui lui est indispensable. À part cela, un juriste d’assurance est un professionnel méthodique et totalement minutieux. Et puisqu’un juriste est un professionnel souvent en contact avec des interlocuteurs variés et parfois importants, le sens du relationnel est également très important pour exercer ce métier.

Par ailleurs, un sens de l’analyse, une présentation impeccable ainsi qu’une expression écrite irréprochable lui est aussi capital. Enfin, un juriste d’assurance doit se montrer pédagogue pour expliquer ses dossiers.